Colposcopie

Frottis anormal

  1. Quelles sont les réponses possibles du laboratoire examinant un frottis du col utérin

Examen normal le plus souvent. iphone 8 plus custodia outlet Lésion de Bas Grade ou LBG ou LSIL (Low Grade Squamous Intra épithélial Lesion) : Lésion liées à un Papilloma virus (HPV) modifiant les cellules de la partie superficielle du col utérin Lésion de Haut Grade ou LHG ou HSIL (High Grade Squamous Intra épithélial Lesion) : Lésion liées à un Papilloma virus (HPV) modifiant les cellules plus en profondeur du col utérin ASCUS (Atypical Squamous Cells of Undetermined Significance). cover iphone x custodia outlet Dans ce cas le laboratoire ne peut conclure uniquement sur le frottis. iphone cover outlet Il peut s’agir d’un col normal, d’une inflammation, d’une lésion de bas grade, d’une lésion de haut grade, voir rarement d’un cancer du col utérin AGUS (Atypical Glandular Cells of Undetermined Significance). iphone cover original Même conclusion que pour le frottis ASCUS mais les anomalies portent sur les cellules du col utérin ou parfois de la cavité utérine ASC-H. Anomalie des cellules malpighiennes (du col utérin) ne permettant pas d’exclure une lésion de haut grade Aspect évocateur d’un cancer du col utérin Frottis ininterprétable. samsung custodia outlet Dans ce cas le laboratoire ne peut pas conclure. custodia iphone outlet Il peut s’agir d’une infection banale (type mycose ou autre) modifiant les cellules du col utérin ou d’un frottis ne prélevant pas suffisamment de cellules. cover iphone custodia Il faut refaire le frottis  

  1. Quand le frottis est ASCUS (environ 5% des frottis)

Le laboratoire réalise souvent à la demande du gynécologue une recherche de papilloma virus oncogène (HPV) ou typage viral Si la recherche est positive il faudra pratiquer une colposcopie (cf site) Sil elle est négative un contrôle du frottis dans 1 an est recommandé   Dans certain cas la recherche de de papilloma virus oncogène (HPV) n’est pas réalisée et n peut proposer un frottis de contrôle 6 mois après. Si une anomalie persiste une colposcopie est indiquée (cf lien)  

  1. Frottis LSIL

2 options : Le plus fréquemment on réalise une colposcopie d’emblée.

Colposcopie

  • Medical gynecology microscope Colposcope

La colposcopie est un examen du col de l’utérus réalisé avec un colposcope (loupe binoculaire qui ressemble à un microscope ou des jumelles) et des colorants.

 

Indications :

La colposcopie est indiquée le plus en cas de frottis anormal. D’autres indications sont moins fréquentes comme les saignements après les rapports sexuels.

 

Comment se passe une colposcopie ?

Cet examen n’est pas douloureux.

L’examen est réalisé sur une table d’examen gynécologique.

Le médecin met en place un speculum stérile.

Le spéculum sert à écarter les parois du vagin pour voir le col de l’utérus qui se situe au fond du vagin

Une fois le col visualisé il sera nettoyé avec de l’eau pour enlever les glaires du col et les pertes vaginales.

2 colorants seront appliqués ensuite sur le col utérin. Ces colorants ne brûlent pas et le plus souvent sont totalement indolores. Tout au plus des picotements sont perceptibles. Les colorants sont appliqués par des boules de coton portées par une pince

Le premier colorant est l’acide acétique dilué à 3 %. Ce colorant transparent est très proche du vinaigre.

Le deuxième colorant est le Lugol. Mélange à base d’iode de couleur marron foncé

Après avoir regardé les modifications du col entrainées par les colorants le médecin peut décider de faire des biopsies

Réalisation de biopsies

Les biopsies sont pratiquées avec des pinces métalliques qui vont prélever un morceau millimétrique du col.

Le col n’est pas ou peu sensible. La biopsie entraine souvent une contraction de l’utérus pouvant expliquer une douleur de règle.

La biopsie peut être responsable d’un saignement le plus souvent inférieur à celui des règles et qui peut durer 2 à 3 jours.

A quoi servent les Biopsies ?

Les biopsies sont un prélèvement millimétrique de tissu du col utérin.

Elles sont réalisées très précisément sous le contrôle du colposcope (loupe à 2 optiques ressemblant à un microscope ou à des jumelles). Des biopsies réalisées sans colposcopie n’importe où sur le col ne servent à rien. On peut très bien prélever un échantillon de col normal alors que quelques millimètres à coté il existe une lésion du col utérin. C’est pourquoi il ne faut pas réaliser les biopsies du col sans colposcopie.

Les biopsies sont conservées dans du formol et adressées au laboratoire d’anapath. Le laboratoire analyse les échantillons du col et donne une réponse en général sous 1 à 3 semaines.

Ces résultats ne sont pas envoyés à la patiente car le résultat ne serait pas compréhensible. Ils doivent être expliqués par le médecin qui a fait la colposcopie ou par le gynécologue qui suit habituellement la patiente.

 

Quelle sont les pathologies que l’on peut retrouver sur les biopsies du col utérin ?

Lésion de bas grade : condylome plan ou CIN 1

Les modifications sont minimes. Ce type de lésion peut régresser spontanément dans 50 à 60 % des cas. Le plus souvent on propose une surveillance tous les 9 mois pendant 18 mois. En cas de persistance après 18 mois une destruction au laser de la lésion sera indiquée. Dans certain cas un laser sera recommandé d’emblée voire une conisation.

Lésions de Haut grade : CIN II et CIN III

Ces lésions peuvent évoluer lentement vers un cancer du col utérin.

Une conisation (petite intervention chirurgicale enlevant juste la lésion du col) est indiquée

Cancer du col utérin : le traitement sera adapté à l’extension de la maladie qui sera précisée par d’autres examens (IRM)

Parfois les biopsies sont normales. Une surveillance adaptée à l’anomalie du frottis et de l’aspect colposcopique peut être proposée